#10 – CaféZen, l’alliance entre coffee-shop et co-working à Paris 2e

#10 – CaféZen, l’alliance entre coffee-shop et co-working à Paris 2e

CaféZen c’est une bulle zen pour travailler et se restaurer au cœur du 2ème arrondissement de Paris, dans le quartier animé de Sentier. Afin d’en savoir plus sur ce lieu, nous avons interviewé Estelle, sa fondatrice. Au cours de cet échange, elle nous livre son parcours, sa motivation, ses inspirations et ses engagements.

De la gestion administrative à la restauration

Après 15 ans passés dans le secteur du marketing et de la communication, Estelle, fondatrice de CaféZen, décide de se reconvertir pour donner plus de sens à sa vie professionnelle dans le but d’avoir un emploi en adéquation avec ses valeurs. Dans l’objectif d’harmoniser sa vie personnelle et professionnelle, elle décide d’entreprendre.

Elle crée une première société en 2011, FamilyZen, qui a pour but d’apporter un soutien aux particuliers et aux professionnels face aux tâches administratives. Recevant régulièrement ses clients dans des cafés, elle s’est vite rendue compte qu’il manquait quelque chose pour que l’expérience soit complète. A la suite d’une visite dans un café ‘cosy’ à Lyon, elle se rend à l’évidence qu’il s’agit du type de lieu qu’il lui faut : un café calme pour recevoir ses clients. C’est comme ça qu’est né CaféZen ! Un lieu multiservices et convivial, un espace café et coworking. Chez CaféZen, on travaille et on mange une cuisine fait-maison, avec une carte courte, de saison.

Une ambiance hygge inspirée de la Scandinavie

D’inspiration scandinave, CaféZen est un subtil mélange de coffee shop, de restauration rapide mais saine et d’un espace de travail chaleureux. Son époux étant danois, Estelle décide de mettre cet état d’esprit zen et apaisant au sein de son restaurant, à travers les couleurs, le bois ou encore l’éclairage. On s’y sent comme dans une bulle, dans laquelle on oublie l’agitation du reste du monde, ou du moins du reste du quartier.

Autodidacte, Estelle et son équipe créent eux-mêmes leurs recettes et se renouvellent sans cesse. Personne n’est diplômé en cuisine et cela rajoute encore plus de charme et d’authenticité à leurs saveurs. En bref, vous y serez comme à la maison. Cuisine familiale et gourmande, Estelle est très attachée à la saisonnalité des produits et à la consommation éco-responsable. Elle cuisine donc au jour le jour. Et le week-end, c’est brunch ! Estelle s’adapte le plus possible aux restrictions alimentaires de chacun : classique, végétarien, végan, hallal, kasher. La cuisine d’Estelle est pour tout le monde !

Une démarche zéro déchet

Toute l’équipe de CaféZen est sensible à l’idée de faire de leur établissement un lieu où l’environnement est respecté. Ils n’ont quasiment pas de déchets et font leur compost eux-mêmes à l’aide d’une poubelle composteuse. Mais leur engagement ne s’arrête pas là ! Ils mettent aussi à disposition de leurs clients de jolies serviettes en tissu pour les mains dans les toilettes. Ils s’approchent du zéro plastique en proposant pour le service à emporter des couverts réutilisables et des emballages déjà recyclés. Il y a très peu de gaspillage alimentaire car les plats sont préparés sur demande, mais pour éviter toutes pertes de produits CaféZen s’est lancé dans l’aventure RES&CO afin de proposer des menus surprises anti-gaspi. Pour Estelle, proposer un service totalement éco-responsable est fondamental.

Une bonne dose d’optimisme pour surmonter ce deuxième confinement

Malgré l’ambiance anxiogène entourant la restauration depuis le confinement en mars dernier, Estelle décide de rester positive ! L’avenir est certes incertain mais elle ne cesse de se répéter « qu’un jour, tout ira mieux. ».

Estelle croit fermement que les gens continueront à aller au restaurant et que l’avenir sera meilleur ! Et ça tombe bien, parce que nous aussi on y croit !

Interview réalisé le 16 novembre par Tanya Erny, chargée de communication chez RES&CO

CaféZen,
3 Rue Poissonnière, 75002 Paris

Découvrir les menus surprises anti-gaspi de CaféZen

Publications similaires

Laisser un commentaire